03/10/2010

FEDERATION DES NATIONALISTES WALLONS

744px-Flag_of_Wallonia.svg[1].png

Chères Amies, Chers Amis,

 

 Vous trouverez, ci-dessous et en fichier joint, le communiqué du 21 septembre 2010 de la Fédération des Nationalistes Wallons (FNW).

 Bonne réception.

Charles PIRE,

Ancien Membre du Parlement wallon,

Secrétaire général et politique de la FNW

 

FEDERATION DES NATIONALISTES WALLONS (FNW)

Communiqué du 21 septembre 2010

 

 

Réunification du Front National

 

Réunie à Charleroi à l’occasion des fêtes de Wallonie, la FNW se réjouit du succès des négociations de réunification du Front National et de la toute prochaine installation d’un nouveau bureau politique.

 

 

Avenir de la Wallonie

 

Durant plusieurs années, par manque de courage politique, les dirigeants des partis autoproclamés démocratiques francophones ont fait échouer les négociations de réformes institutionnelles nécessaires au bon développement des Régions dans le cadre d’une Belgique fédérale réorganisée. Ces actions retardatrices se révèlent aujourd’hui de plus en plus coûteuses pour les Wallons et les Wallonnes qui devront produire d’énormes efforts et sacrifices pour tenir leur rang économique, social et politique.

 

Pour conjurer le péril, des voix s’élèvent dans les partis traditionnels. Celles-ci appellent les Wallons à redécouvrir leur identité. Il en est même une qui, dans Charleroi sinistrée, invoque les vertus et les ressources du nationalisme que les partis autoproclamés démocratiques ont étouffé durant des décennies en imposant un scandaleux cordon sanitaire antidémocratique. Pour que les Wallons s’en sortent dignement, leurs dirigeants seront bientôt obligés d’adorer et promouvoir les valeurs qu’ils ont brûlées et empêchées.

Rappel : au courant de la précédente législature, les députés wallons du Front National se sont régulièrement prononcés pour un important élargissement des compétences régionales, en critiquant les positions et l’incompétence des négociateurs francophones. 

 

Suède

La FNW salue l’entrée dans le parlement suédois de vingt députés du Parti Démocrate. Leur  succès électoral est causé par la réaction d’une partie de plus en plus importante de la population suédoise contre une immigration sauvage, destructrice du lien social.   

Pour la Fédération des Nationalistes Wallons,

Charles Petitjean, Sénateur honoraire, Bourgmestre honoraire, Ancien Membre du Parlement wallon, Président,

Jeanne Poncin-Szklarwyck, Vice-présidente,

Daniel Canivet, Conseiller communal, Vice-président,

Charles Pire, Ancien Membre du Parlement wallon, Secrétaire général et politique.

11:17 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.