29/12/2011

FEDERATION DES NATIONALISTES WALLONS communication du 29/12/2011.

Diapositive2.JPG

Nous tenons à vous présenter au nom de la FNW nos voeux les plus chaleureux pour l'année 2012.

C'est aussi l'occasion de vous rappeler que l'objectif prioritaire de la  FNW est de rassembler sous sa bannière toutes celles et tous ceux qui croient à un parti de droite populiste et nationaliste.

Fiers d'être wallon les responsables de la  FNW conduisent avec discernement un combat permanent pour affirmer sa volonté de relever la Wallonie maintenue trop longtemps sous la houlette d'un PS ultra dominant.

Fort de l'ensemble des élus provinciaux et de la quasi totalité des élus communaux du FN marchant dans la foulée de la vague bleue marine l'espoir doit vous habiter.

 

N'hésitez pas à nous rejoindre.Consultez le blog "fn wallonie"

http://fn-wallonie.skynetblogs.be/archive/2011/12/index.html

 

 

Charles Petitjean –Président (conseiller communal)

 

Daniel Canivet- Vice-Président (conseiller communal et responsable district de Namur) 

Salvatore Russo - Secrétaire Général (responsable district de Charleroi)   srusso@hotmail.be,

 

Armand Durand- Trésorier(responsable district de Liège).

armandurand@hotmail.com,

 

L’ensemble du comité, les conseillers communaux et les responsables des districts.

 

 

Séparation.jpg

 

 

                                        Chères Citoyennes, Chers citoyens,

 

C’est avec un réel plaisir que la Fédération des Nationalistes  Wallons  vous présente ses meilleurs vœux pour 2012. Elle souhaite vivement que cette année soit celle pour une Belgique unie dans sa structure fédérale, se souciant avant tout, du bien-être de ses citoyens, citoyennes.

Que cette année nouvelle soit, aussi, pour tous les peuples d’Europe, une réelle prise de conscience, pour enfin, aboutir à l’unité pour une Europe véritablement et durablement sociale.

La crise financière de 2008, les problèmes institutionnels et l’absence de gouvernement de plein exercice, de surcroît, ont provoqué d’incommensurables drames sociaux, par le nombre incroyable de fermetures d’entreprises, de délocalisations, de restructurations, plongeant des milliers de travailleurs dans une précarité indigne de notre temps.

Le gouvernement en affaires courantes a injecté des dizaines de milliards d’euros pour sauver les banques, alors qu’elles sont responsables de leurs propres malheurs, s’étant lancées aveuglément dans des spéculations, des investissements et rachats à l’étranger d’organismes financiers et autres structures économiques dans le but de s’assurer davantage de profits, au détriment des travailleurs et travailleuses wallons.

Or, la mission première des banques est de soutenir l’économie du pays, les entreprises, les indépendants, le secteur non marchant, afin de maintenir le plein emploi ou du moins un taux d’emploi acceptable.

L’argent épargné avec moult  sacrifices par les wallonnes et wallons doit servir, exclusivement, à la prospérité de la Wallonie.

Cela n’a jamais été le cas et ne l’est toujours pas, malgré la ‘’ raclée ‘’ qu’elles se sont infligées  à elles – mêmes et au monde entier.

Comment peut-on qualifier de telles pratiques ?  Tout simplement de crimes contre l’Humanité ! Le retour  forcé d’un peuple au temps du Moyen – Age, ce qui est le cas d’une Wallonie moribonde, c’est aussi, un crime contre l’Humanité !    

Le plan d’assainissement du nouveau gouvernement est inacceptable.

Il ne s’agit pas d’une politique de rigueur budgétaire, telle que la situation l’exige, mais d’une politique d’austérité qui rendra nos citoyens, citoyennes encore plus pauvres.

Le pays régressera davantage au lieu d’aller de l’avant !

Dans le programme gouvernemental il n’y a aucune indication, aucune proposition d’une véritable relance économique, notamment en matière de création de nouveaux emplois,

d’investissements  pour l’ensemble de l’activité économique du pays et

la mise en chantier d’un vaste programme de travaux publics pour le secteur de la construction, moteur essentiel du dynamisme de toute économie d’un pays.

Hélas, il n’y a rien !!!

Pourtant, quand le bâtiment va, tout va !!!

 donc pas de croissance, pas de richesse produite et donc rien à redistribuer.

Par contre, ce qu’il y a dans le programme du nouveau gouvernement relève de l’impensable pour tout un chacun, en effet, les citoyennes, citoyens, conscients de la désastreuse gouvernance économique des gouvernements successifs, ne se sont jamais fait d’ illusion qu’il était nécessaire de participer au redressement des finances publiques, mais sans toucher aux acquits sociaux, notamment les pensions, les allocations de chômage, le stage d’attente des jeunes diplômés à la recherche d’un emploi et d’autres mesures, tout aussi draconiennes, telles que la cherté de la vie, des énergies, des télécommunications, des transports publics, des soins de santé, etc.     

Dans ces conditions, la lutte contre la pauvreté n’est que de la poudre aux yeux !

 C’est le paradoxe des paradoxes du gouvernement DU PREMIER MINISTRE PS, DI  RUPO qui, pour arriver à la plus haute charge de l’Etat a vendu son âme au diable, en donnant en pâture aux autres partis, de Flandre et de…Wallonie, les plus démunis.

Son système de clientélisme, de privilèges, mis en place depuis trente ans, fera de son gouvernement, un gouvernement éphémère, telle  la vie d’un papillon !

Il ne pourra décevoir ses nombreux partisans au risque d’être désavoué. Il n’y aura pas, malheureusement, de progrès significatif pour la Belgique et pour la Wallonie, en particulier.

La preuve  est indéniable, incontestable dans sa plus brutale réalité : les mesures drastiques à l’encontre des intérêts du peuple belge.

La FNW, agissant en parfaite communion avec le FRONT NATIONAL FRANÇAIS, n’a cessé depuis des décennies de mettre  en garde les partis traditionnels  autoproclamés ‘’démocratiques ‘’ PS, MR, CDH, ECOLOS, que la politique insensée menée par les gouvernements successifs aboutirait, tôt ou tard, à un désastre économique et social sans précédent dans l’histoire du pays. Ces partis n’ont jamais tenu compte de nos avertissements et fatalement le désastre annoncé s’est produit, malheureusement, au grand dam de la population.

Nos avertissements :

-         La dette publique de 350 milliards d’euros, résultant de dépenses inconsidérées accumulées d’année en année, n’a jamais fait l’objet d’une véritable préoccupation de la part des partis cités. cette négligence coûte très cher, non seulement à nous tous, mais aussi, aux générations futures. Ces Messieurs et Mesdames de la politique au jour le jour, doivent, nous l’espérons, (à moins que ?) s’en mordre les doigts, ce serait la moindre des choses par rapport aux souffrances dont sont accablés  nos citoyennes et citoyens.     

-         Notre demande d’un moratoire sur l’immigration n’a jamais été considérée, au contraire, l’afflux massif d’étrangers n’a jamais cessé, même en ces années de crise.

Ce laxisme est incompréhensible, près de 2 millions de nos citoyens  sont totalement précarisés, totalement marginalisés !

-         Les gros salaires du secteur public et semi-public de 100, 200 fois et davantage de celui d’un travailleur, constituent une injustice sociale au plus haut degré.

-         L’évasion de capitaux de l’ordre de dizaines de milliards d’euros, prenant le chemin des paradis fiscaux, au lieu d’être réinvestis dans le circuit économique du pays.

-         Les missions de ‘’paix’’ de nos militaires à l’étranger coûtent énormément d’argent,

de plus, elles mettent la vie de nos soldats en danger. Pour qui ? Pour quoi ? Pour

instaurer la démocratie dans des pays qui de toute façon n’en veulent pas ?

 

      Chères Wallonnes, Chers Wallons,

Bien d’autres situations seraient à évoquer, mais celles-ci démontrent combien le marasme est grand et grand serait le travail pour remettre de l’ordre dans ce chaos, dès lors, que les citoyens nous donneraient le mandat d’agir en conformité des intérêts Wallons.

       LA FNW S’Y ENGAGE PLEINEMENT, FAITES-NOUS CONFIANCE !

 La FNW EST POUR UNE DEMOCRATIE SOCIALE CONTRE LA DEMOCRATIE CAPITALISTE

ENSEMBLE BRISONS LE CORDON SANITAIRE DECRETE CONTRE NOUS POUR NOUS EMPECHER DE METTRE EN PLACE UNE VRAIE POLITIQUE DE JUSTICE SOCIALE.

CARNAGE A LIEGE, 13 DECEMBRE 2011

LA FNW EXPRIME SES PENSEES EMUES ENVERS LES VICTIMES, LES BLESSES ET TOUTES LES PERSONNES TOUCHEES PAR CET INIMAGINABLE ACTE D’HORREUR. TOUTE NOTRE COMPASSION AUX FAMILLES, A LEURS PROCHES QUI SOUFFRENT DE LA DISPARITION

D’UN ETRE CHER. ELLE REND HOMMAGE AUX FORCES DE L’ORDRE, A TOUS LES SERVICES DE SECOURS, POUR LA PROMPTITUDE ET ABNEGATION LORS DE L’INTERVENTION.

UNE REFORME DE LA JUSTICE S’IMPOSE RAPIDEMENT POUR ASSURER LA PROTECTION DES CITOYENS, PAR L’APPLICATION  STRICTE DES PEINES PRONONCEES, AINSI QUE CELLES VISANT L’INTERDICTION ET LA DETENTION DU COMMERCE ILLEGAL D’ARMES DE GUERRE.    

Salvatore  Russo   Secrétaire Général (responsable district de Charleroi)

Contact :           0473/38 87 74

E-MAIL :             srusso@hotmail.be

 

Séparation.jpg

 

 

  invitation aux membres.jpg

 

 

21:14 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Je réciproque vos bons vœux, à vous tous les braves du FNW, vous qui avez eu le courage de vous battre contre le clan de nazis, de dictateurs en herbe, d’arrivistes de tout poil, de personnes au passés et présent plus que douteux, d’avoir écarté les néfastes.
Fort de cette connaissance, je pense que vous n’aurez plus de farces.
Bref mes félicitations pour ce parti plein de bon sens et digne des wallons.
Regardez autour des autres petits partis, ils essaient de nouveau à s’introduirent.
L'extrême droite se déchire.
A peine sorti des fonds baptismaux le Parti Populaire se fracture!
La déchirure est désormais profonde avec le parti "Union pour le Progrès et la Liberté" dont le vice-président est Daniel Huygens qui fût un temps limité le président du FN. Une présidence désastreuse qui priva en moins d'une année le FN de ses 11 parlementaires fédéraux et régionaux (et ont rejoint la FNW).
Ce n'est donc pas un renfort pour l'UPL.
Autre dissidence du PP un parti dénommé "La droite"
mis en place par Aldo Mungo ancien bras droit de Modrikamen.
Au Front National, le FNréunifié de Pire enregistre la démission de plusieurs membres de son bureau. .Jean Pierre Borbouse qui était la tête de liste du FN aux élections européennes de 2010 vient d'être sanctionné par le tribunal de première instance de Charleroi qui le déclare coupable de coups et blessures contre son ex-épouse. De plus une instruction serait ouverte à l'encontre de Philippe Duquenne qui s'autoproclame Délégué Général pour la Wallonie. Le dit Duquenne joue dans l'exhibitionnisme en paradant en tenue d'Adam sur les écrans de maints internautes.
Seule la FNW vogue tranquillement sur la vague bleue marine appelant à un regroupement général.
J’espère que les wallons comprendront enfin que des petits partis divisent nos force et font le jeu des partis dominants qui nous amènent droit au chaos.
Désormais, je suit la FNW et paierais ma cotisation 2012.

Écrit par : Virgil | 30/12/2011

Répondre à ce commentaire

Bravo et bon courage pour 2012.
Je suis avec vous de tous coeur.
Personnelement,je me pose une question,de quoi vont-ils essayer de vous salir maintenant ?
Il a été judicieux de votre part d'exiger ,le fameux extrait judicière ,afin de contrôler ceux qui veulent êtres sur les listes électorales.
Je doute que les autres facent pareil,car il n'y aurait plus grand monde....
Je suis un ancien de "Combattre debout,plutôt que subir à genoux"
Pouvez-vous me transmettre vos mails,uniquement de la FNW,merci.
V et encore V pour 2012

Écrit par : Mich. | 31/12/2011

Répondre à ce commentaire

Je précise que les élus ,et les conseillés communaux qui sont passés au FNW ont tous un certificat de bonne vie et moeurs ,et cela veut dire beaucoup de choses je pense..
Qu'ils en avaient marre de voir toute cette tripotée de trous du culs du clan Pire sélectionner des bons à rien.

Écrit par : Dédé | 02/01/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.