21/02/2013

Le paradoxe de la politique belge

 

0004.gif

Le paradoxe de la politique belge
 
La politique de la NVA est diamétralement à l'opposé de celle de la FNW.
 
Celle-ci, contrairement à la NVA, lutte pour l'unité de la Belgique, le respect tant des wallons, des flamands,

Des bruxellois, des germanophones, et du chef de l'Etat.
 
La FNW  mène, donc, une politique socio-économique au profit de tous les belges.
 
Ses priorités sont le plein emploi, un pouvoir d'achat en adéquation au coût de la vie, la promotion de la famille, la sécurité des
 
personnes et des biens, au sens large du terme.
 
La NVA, nonobstant un programme destructeur des valeurs intrinsèques qui, depuis 1830 à nos jours, ont fait de la Belgique un pays apprécié, respecté, de par le monde, est reconnue par tous les partis politiques du pays,
sauf de la FNW  qui, s'oppose à toute atteinte à la souveraineté du pays.
 
C'est le paradoxe de la politique belge qui, permet à ce parti, manœuvrant à l'éclatement de la Belgique, d' être, en toute impunité, sur la scène politique belge, tandis que la FNW  est l'objet d'un ''cordon sanitaire '', étant considérée, à tort, un parti antidémocratique !     
 
En excluant la FNW , utile, pour faire barrage à la NVA, les partis wallons, PS, Mr, CDH, Ecolo, commettent une grave erreur et se rendent les complices des desseins du parti séparatiste !

 

Le comité
FNW

08:17 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.