28/09/2013

BARBARIE, HAINE, OBSCURANTISME, AU NOM DE L’ISLAM RADICAL AU KENYA

coq.jpg

BARBARIE,  HAINE, OBSCURANTISME, AU NOM DE L’ISLAM RADICAL

 

L’attaque du centre commercial de Nairobi  par le mouvement Al-Shabaab somalien, est une preuve de plus de l’ignominie des organisations terroristes islamistes qui, n’hésitent pas à massacrer hommes, femmes et enfants, à la gloire d’Allal.

Ce mouvement dispose de dix terroristes installés en Belgique, connus par le parquet fédéral, (source Sudpresse 24.09.2013).

Actuellement deux belges sont encore sur place, d’autres ont quitté notre territoire pour rejoindre le mouvement, finalement, ils ont atterri en Syrie (Sudpresse).

Au vu et au su de ce qu’ils sont  capables de faire, la FNW ne comprend pas que les organisations Sharia4Belgium à Anvers et  Markaz Attawhid, à Liège, ne font l’objet d’aucune  mesure d’expulsion.

Aussi, d’autoriser le parti Islam bruxellois qui, veut appliquer la Sharia en Belgique, alors qu’il devrait être interdit.

Très inquiétant, l’annonce de l’arrivée en Hainaut et particulièrement à Charleroi de listes ISLAM !  

A propos de l’islam radical, de l’aveu du spécialiste du terrorisme Claude Moniquet, qui déclare «« On ne dispose que de données fragmentaires et approximatives » ».

Cela veut dire qu’il n’existe pas un réel contrôle de l’activisme terroriste en Belgique, dès lors, il est à craindre qu’une attaque similaire peut se produire à tout moment dans notre pays.

Jean-Louis Denis, le belge converti à l’Islam déclare que l’acte terroriste pourrait survenir en Belgique et émaner de jeunes belges, entre 1.500 et 2.000, suivant les informations qu’il détient,  partis combattre en Syrie .

«« La Belgique est le premier pays par le nombre de combattants sur place, avant le Maroc et la Tunisie, et cela ne va faire qu’augmenter »», assure ce belge qui se dit ««prêcheur au nom d’Allal « «.

On est loin des 100 jeunes, comme le déclare la ministre de l’Intérieur !!!

La Wallonie et la Belgique, sont en grand danger et particulièrement  les dirigeants de la  FNW qui ne cessent de dénoncer les excès d’un islam radical.

Depuis des années, la  FNW dénonce le radicalisme musulman, sans être entendue par la presse qui, s’obstine à ne pas répercuter ses communiqués, mettant en garde la population du danger que représente la montée de l’Islam radical, c’est de la désinformation pure et condamnable, ainsi de même la privation de la liberté d’expression.

 Le Bp

      

 

06:39 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/09/2013

BRAVO :LA HOLLANDE VIENT DE LE FAIRE !!!

Ce qui passe sur internet:

téléchargement (18).jpg


Voilà ce que tous les pays

 

européens devraient faire

 

 

LA HOLLANDE VIENT DE LE FAIRE !!!


 

La Hollande, là où 6 % de la population est musulmane, rejette

dorénavant le multiculturalisme :


 

Le gouvernement hollandais en a assez de se faire piétiner par les musulmans et abandonne son modèle de longue date de multiculturalisme, qui n’a fait qu’encourager les immigrants musulmans à se créer une société parallèle et nocive à l’intérieur du pays.


 

Un nouveau bill présenté au Parlement hollandais par le Ministre de l’Intérieur Piet Hein Donner le 16 juin dernier se lit comme suit:



"Le Gouvernement partage l’insatisfaction du peuple hollandais face au "modèle de société multiculturelle en Hollande et exprime son intention de "centrer maintenant ses priorités vers les valeurs fondamentales du peuple "hollandais. Dans le nouveau système d’intégration, les valeurs "hollandaises vont jouer un rôle central et de ce fait le gouvernement "n’adhère plus au modèle de société multiculturelle".



La lettre poursuit :



"Une intégration encore plus rigoureuse est parfaitement justifiée du fait "que c’est ce que demande le Gouvernement à tout son peuple. Cette "orientation est absolument devenue nécessaire parce la société "hollandaise est en train de se désagréger en terme d’identité et plus "personne ne se sent chez-lui en Hollande.

 

La nouvelle politique d’intégration sera beaucoup plus exigeante de la part des immigrants. Par exemple les immigrants devront obligatoirement apprendre le hollandais et le Gouvernement hollandais va prendre des mesures d’avantage coercitives à l’endroit des immigrants qui ignoreront les valeurs du pays et désobéiront aux lois hollandaises.



Le Gouvernement hollandais va aussi cesser de donner des subsides spéciaux aux musulmans pour s’intégrer (alors qu’ils ne le font pas de toute façon) car, selon Donner, il n’appartient pas au Gouvernement et aux fonds publics d’intégrer les immigrants.



Le bill prévoit aussi la création d’une législation interdisant les mariages forcés ainsi qu’une législation imposant des mesures sévères pour ces immigrants musulmans qui diminuent volontairement leurs chances d’emploi simplement par la manière qu’ils se vêtent.


 

Plus spécifiquement le Gouvernement va interdire le port de vêtements couvrant tout le visage tel la burqua et ce à compter de janvier 2014.


 

La Hollande s’est rendu compte, peut-être sur le tard, que son libéralisme multiculturel est en train de faire du pays un territoire de tribus du désertqui somme toute est en train de tuer la nation d’origine ainsi que son identité propre.



Le futur de l’ Australie, du Royaume-Uni, du Canada, de la Belgique et de la France peut très bien se lire dans ce texte !!!


 

86% DES INTERNAUTES VONT FAIRE CIRCULER CE TEXTE.

CA  DEVRAIT ÊTRE 100 %. LE FEREZ-VOUS ?

07:26 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Voilà ce que tous les pays européens devraient faire

Ce qui passe sur internet:

0ESZ7CA4C243LCA2BFNKUCAK2GJBCCANCOJ4QCAQ3Q7CNCAIHWF6QCAJIEBVECASTCPU5CAUO8728CAA1OWIKCAW4O6GACAZO7FZKCA5SZY9PCA3R00LZCAT5CDWJCA4HPWUZCAE7TG0U.jpg

LA HOLLANDE VIENT DE LE FAIRE !!!


 

La Hollande, là où 6 % de la population est musulmane, rejette

dorénavant le multiculturalisme :


 

Le gouvernement hollandais en a assez de se faire piétiner par les musulmans et abandonne son modèle de longue date de multiculturalisme, qui n’a fait qu’encourager les immigrants musulmans à se créer une société parallèle et nocive à l’intérieur du pays.


 

Un nouveau bill présenté au Parlement hollandais par le Ministre de l’Intérieur Piet Hein Donner le 16 juin dernier se lit comme suit:



"Le Gouvernement partage l’insatisfaction du peuple hollandais face au "modèle de société multiculturelle en Hollande et exprime son intention de "centrer maintenant ses priorités vers les valeurs fondamentales du peuple "hollandais. Dans le nouveau système d’intégration, les valeurs "hollandaises vont jouer un rôle central et de ce fait le gouvernement "n’adhère plus au modèle de société multiculturelle".



La lettre poursuit :



"Une intégration encore plus rigoureuse est parfaitement justifiée du fait "que c’est ce que demande le Gouvernement à tout son peuple. Cette "orientation est absolument devenue nécessaire parce la société "hollandaise est en train de se désagréger en terme d’identité et plus "personne ne se sent chez-lui en Hollande.

 

La nouvelle politique d’intégration sera beaucoup plus exigeante de la part des immigrants. Par exemple les immigrants devront obligatoirement apprendre le hollandais et le Gouvernement hollandais va prendre des mesures d’avantage coercitives à l’endroit des immigrants qui ignoreront les valeurs du pays et désobéiront aux lois hollandaises.



Le Gouvernement hollandais va aussi cesser de donner des subsides spéciaux aux musulmans pour s’intégrer (alors qu’ils ne le font pas de toute façon) car, selon Donner, il n’appartient pas au Gouvernement et aux fonds publics d’intégrer les immigrants.



Le bill prévoit aussi la création d’une législation interdisant les mariages forcés ainsi qu’une législation imposant des mesures sévères pour ces immigrants musulmans qui diminuent volontairement leurs chances d’emploi simplement par la manière qu’ils se vêtent.


 

Plus spécifiquement le Gouvernement va interdire le port de vêtements couvrant tout le visage tel la burqua et ce à compter de janvier 2014.


 

La Hollande s’est rendu compte, peut-être sur le tard, que son libéralisme multiculturel est en train de faire du pays un territoire de tribus du désert qui somme toute est en train de tuer la nation d’origine ainsi que son identité propre.



Le futur de l’ Australie, du Royaume-Uni, du Canada, de la Belgique et de la France peut très bien se lire dans ce texte !!!


 

86% DES INTERNAUTES VONT FAIRE CIRCULER CE TEXTE.

CA  DEVRAIT ÊTRE 100 %. LE FEREZ-VOUS ?

 

06:18 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/09/2013

MOHAMED OUT BELGIUM !

d614a85f4b726d3dc79559658b4bdfbf_6.gif

Mohamed out!

 

Depuis longtemps la FNW suit les pérégrinations du dossier de Mohamed Guermit.

Mohamed Guerit est professeur de religion islamique aux athénées Verdi à Verviers et de Chênée.

Pour avoir déclaré dans une émission de la RTBF en Janvier 2010 que la musulmane pubère ne portant pas le voile commettait un péché.

 La communauté française l'avait sanctionné en le suspendant de ses fonctions durant quatre mois tout en rabotant son traitement de 50% de mai à août 2011.

En outre Guerit obligeait ses élèves à mémoriser en arabe des sourates du coran dont la 98 qui impose " que les infidèles parmi les gens du livre (les chrétiens et les juifs) iront au feu de l'enfer pour y demeurer éternellement.

 

De toute la création se sont eux les pires.

 

C'est notamment en s'appuyant sur cette sourate 98 que les djihadistes éliminent les chrétiens comme en Egypte, en Syrie, en Lybie, au Nigéria, au Soudan et maintenant au Kenya.

 

Le prof de religion islamique était allé en appel de la sanction au Conseil d'Etat où il vient d'être débouté en annulation.

 

Il s' agit désormais pour la Ministre Marie Martine Schyns d'éloigner de l'enseignement Mohamed Guermit, de le priver de toute fonction publique.

 

Pour la  FNW  un musulman qui prône une telle haine devrait être expulsé du territoire et rejoindre son pays d'origine.

 

La décision du Conseil d'Etat renforce l'interdiction du voile dans les écoles et universités tout en consolidant les revendications de la FNW

 

Armand Durant

Président provincial.

 

08:29 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/09/2013

LA DEMOCRATIE OU EN SOMMES NOUS ???

Drapeaux sigle.jpg

LA DEMOCRATIE

 

Définition :

La démocratie : régime politique dans lequel le peuple exerce la souveraineté.

Ses valeurs : le respect mutuel, l’égalité des droits et engagements, un monde pacifique, plus juste, plus solidaire, etc.

Or, la construction européenne se fait sans les peuples d’Europe, voire contre eux.

A qui la faute ?

A l’UE, elle-même, facteur multiplicateur d’anti-démocratie, parce que les peuples sont mis hors jeu dans la construction européenne, à cause, précisément, des lacunes démocratiques des pays qui la composent.

A ce point de vue, comme dans tant d’autres, la Belgique n’est pas une véritable démocratie, elle nie le droit au référendum, pour toutes les décisions importantes (modification de la Constitution, transfert significatif de souveraineté nationale, engagement politique, économique, culturel, etc., pouvant se révéler contraire aux intérêts du peuple).

La FNWest-elle antidémocratique comme le prétendent les partis autoproclamés démocratiques, PS, MR, CDH, ECOLO ? (de ce qui est dit  précédemment, ils sont loin de l’être !),

La réponse est NON, mais à partir du moment où les partis précités laissent s’installer des cultures qui se fixent l’objectif de supplanter celle des belges, dans un avenir pas très lointain, la  FNW se doit de réagir fermement, afin de protéger tous les belges contre l’islamisation larvée du pays, telle que se proposent les intégristes musulmans (Sharia4Belgium à Anvers, Marhaz Attawhid à Liège, «« les 30 mosquées à risque »» (Sudpresse), dont plusieurs en Hainaut et dans la première ville de Wallonie qu’est Charleroi. Le laxisme honteux des Autorités belges fait le bonheur du parti Islam bruxellois qui, a ouvertement déclaré vouloir imposer la sharia en Belgique.

Ce parti, à la solde de l’Iran, des Frères Musulmans d’Egypte, du Qatar et d’ailleurs, devrait être interdit.

La  FNW s’en chargera. 

Les partis traditionnels PS, MR, CDH, ECOLO, combattent la  FNW pour l’empêcher de mener sa politique : la protection de l’identité nationale, des libertés fondamentales, de l’égalité homme/femme, de la laïcité, des lois, des us et coutumes, hérités de nos aïeux, ainsi que la création d’une véritable prospérité, d’une justice sociale équitable dans la redistribution de la richesse produite.

Elle est, donc, démocratique dans l’absolu, envers tous les belges, tant wallons, flamands, bruxellois et germanophones.

A ce sujet, il n’y a aucune ambiguïté, dès lors, la FNW réfute toutes critiques, accusations, mettant en doute ses déclarations qui, n’ont comme seul but de mettre en place une véritable démocratie, exclusivement, au seul profit des citoyens belges, et ce, contrairement à une démocratie faible, permissive, laxiste qui, permet que le peuple belge soit remplacé par d’autres dans quelques années.

La lutte contre le radicalisme islamiste qui, veut faire de la Belgique un Etat islamique, avec comme conséquence l’application de la loi coranique la sharia, une loi barbare, destructrice des valeurs humaines, est la priorité absolue de la  FNW, pour le danger qu’il représente pour la pérennité du pays.      

La FNW  veut restaurer la vraie Belgique, la Belgique des valeurs de nos pères et mères qui ont lutté pour notre liberté, pour nos acquis sociaux qui, sont maintenant au bénéfice de gens qui n’ont subi aucune peine dans sa construction.

La vraie Belgique parce que le fédéralisme ça ne marche pas, trop de problèmes institutionnels, le confédéralisme serait une catastrophe, le séparatisme serait la destruction des uns et des autres et le multiculturalisme est un échec retentissant en Belgique et partout dans le monde où l’Islam radical s’est installé avec la bénédiction des pouvoirs locaux.

Les islamistes attendront le temps nécessaire (2030, autant dire demain !), lorsqu’ils seront majoritaires  à Bruxelles et dans les autres grandes villes du pays, pour exiger, imposer, leur politique, leur fanatisme, il sera, dès lors, trop tard pour réagir, à  moins d’une confrontation armée.

Pour la  FNW, le temps presse pour éviter d’en arriver à en découdre avec celles et ceux qui, ce sont mis en tête de nous voler notre pays.

La  FNW, contrairement aux autres partis, responsables de cette situation, a le devoir et l’obligation de mettre en garde les belges de ce qui se trame contre eux, de prendre toutes les dispositions sécuritaires, dès maintenant.

Le 25 mai 2014, les wallonnes et wallons seront appelés à voter, leur salut réside en la  FNW, le seul parti capable à stopper le fléau islamiste.

Les Wallonnes et Wallons se rendent compte que la  FNW a parfaitement raison.

Wallonnes, Wallons, ne soyez pas dupes des promesses électoralistes des autres partis, ils ne feront rien pour éradiquer ce phénomène d’islamisation, ils se sont engagés beaucoup trop loin et ils ne peuvent revenir en arrière, ce qui n’est point le cas de la  FNW qui, dans sa vision globale de l’Islam radical, a toujours soutenu, encore aujourd’hui et demain que, tôt ou tard, la Belgique sera amenée à prendre une décision capitale pour la sauvegarde de son identité nationale.

Wallonnes, Wallons, n’hésitez pas à consulter les blogs  FNW

 

 

06:35 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

En contradiction de la loi belge...la polygamie en Belgique

Drapeaux sigle.jpg

La polygamie en Belgique

 

Pour certaines familles, la polygamie est reconnue et acceptée, et ce, en contradiction de la loi belge.

La tendance tend à s’amplifier et risque de devenir un phénomène de société, avec tous les dangers que cela implique au niveau de la protection des femmes et aussi des enfants issus de la polygamie (discrimination, etc.)

Les musulmans peuvent avoir 4 femmes au maximum, seul le mari a le droit de répudier ses épouses et contracter de nouveaux mariages.

Par conséquent, le nombre d’enfants est important !

Or, la reconnaissance de telles familles, pose problème pour les finances de la Ville qui, alloue au CPAS un budget important.

Par ex. à CHARLEROI

Pour 2013, il est de 180.000 millions d’euros (Source Daniel Barbieux), ce qui représente 43,9 % du budget de la Ville (410.000 millions d’euros, source Alain Vaessen).

Le CPAS de Charleroi est confronté à une augmentation constante d’allocataires, plus de 3.000 en 5 ans.

Il serait d’utilité publique d’effectuer, en toute transparence, un recensement de ces familles pour supprimer tous les mariages polygames du registre de la population, comme c’est le cas à Anvers.

Cette mesure est d’autant urgente, qu’à partir de janvier 2014, les allocations familiales seront régionalisées, d’où davantage de difficultés pour la Région Wallonne à les payer sans recourir à la levée de nouvelles  taxes.

Pour la FNW, il est plus que nécessaire de stopper la spirale infernale des dépenses de complaisance dans un nombre incroyable de situations, rien que pour faire plaisir à des gens aux coutumes d’un autre âge.

La croissance est négative, celle des autres pays s’essouffle, la crise continue ses ravages partout dans le monde, il n’est plus question de jeter l’argent par les fenêtres, comme le font les gouvernements Di Rupo et Rudy Demotte. 

Que les wallonnes, les wallons, fassent la différence, lors des élections de mai 2014,  entre des partis qui les mènent au désastre irréversible et la FNW qui œuvre pour une Wallonie prospère, dans le respect des lois, des us et coutumes.         

Wallonnes, Wallons, n’hésitez pas à consulter notre programme .

 

 

06:29 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/09/2013

La première ‘’école marocaine’’.

 

La première ‘’école marocaine’’.

 

Cette école a ouvert ses portes en septembre à Borgerhout (Anvers).

(source De Standaard).

Bien entendu, elle s’adresse aux enfants d’origine marocaine, mais tout le monde est le bienvenu, déclare l’initiateur marocain de ce projet, également porte – parole et coordinateur des associations marocaines.

L’école comprendra 3 classes maternelles et une primaire.

Il ne s’agit pas de cours pour l’enseignement de la langue d’origine, après la fréquentation de nos écoles, mais de cours de plein exercice, donc, en contradiction de nos lois.

L’initiateur de cette école invoque qu’elle est nécessaire parce que l’enseignement flamand (et demain français), n’a pas réussi à réduire les inégalités sociales !

 Alors là, il y va fort !

Il faudrait qu’il se souvienne des inégalités sociales en vigueur dans le pays d’origine, avant de critiquer tous nos efforts pour l’intégration des marocains qui, coûte un argent fou, au lieu d’en faire profiter les wallonnes et wallons qui deviennent chaque jour plus pauvres !

Intégration ? C’est inutile, ils ne veulent pas s’intégrer !!!

Non, ce qui motive l’ouverture de cette école et d’autres à l’avenir, (pas d’illusions à se faire à ce sujet, comme dans beaucoup d’autres, comme la construction de la première mosquée et qu’il y en a plus de 400, maintenant à travers tout le pays), c’est de préparer les jeunes marocains à une culture contraire à la nôtre, en vue du grand bouleversement qui se produira d’ici quelques années lorsqu’ils seront majoritaires dans notre pays, si, des mesures ne sont pas prises avant, pour stopper ce phénomène de conquête de la Belgique, par la forte natalité permettant de saper,jour après jour, nos lois, nos us et coutumes.

La situation étant ce qu’elle est, nous invitons celles et ceux qui ne sont pas satisfaits de vivre en Belgique, de chercher une autre terre plus généreuse, parce que la Belgique est à bout de souffle.

 La cote du gouvernement Di Rupo est au plus haut, mais, a-t-on sondé les classes moyennes, les petits indépendants, commerces (faillites à répétition), les 603.000 chômeurs, les pensionnés, s’ils veulent encore de ce gouvernement ?

Non, bien entendu !

Comme intox, c’est bien essayé, seul le PS est capable de tels mensonges, alors que la catastrophe s’amplifie par les mesures prises au détriment de la population, avec une relance économique qui tarde à venir et un pouvoir d’achat au plus bas, tandis que l’immigration de toute nature (économique, asile, humanitaire, etc.), continue à envahir le pays, ce qui met à mal les finances publiques, avec comme conséquence la faillite de la Belgique à l’instar de la Grèce, notamment.

La FNWs’insurge contre cette politique débridée, une politique sans aucune perspective d’un avenir meilleur pour tous les belges.

Assurément, les élections de mai 2014, sonneront le glas du PS et consorts (MR, CDH, ECOLO, etc.) responsables du gouffre socio-économique dans lequel se trouvent la Belgique et en particulier la Wallonie.

Le Bp, FNW  

  http://www.lalibre.be/actu/belgique/la-premiere-ecole-marocaine-ouvre-ses-portes-en-flandre-521ee75b3570e717dc05ec1f

   http://www.dhnet.be/actu/belgique/la-premiere-ecole-marocaine-ouvre-ses-portes-en-flandre-521ee6bd35704e3d2f711ca2

05:12 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/09/2013

FNW: BELGIQUE ...LE TRAVAIL PARLEMENTAIRE

Drapeaux sigle.jpg

Le travail parlementaire

 

Les statistiques révèlent un clivage important dans le nombre de propositions de lois, de questions écrites et orales des députés du Nord et du Sud du pays.

Comme, le titre la Nouvelle Gazette, la «« médaille d’or »» revient aux députés flamands, plus actifs que les francophones.

Parmi, le travail parlementaire des uns et des autres, beaucoup de mesures proposées n’ont ni queue, ni tête, rien que pour faire du chiffre.

Les propositions de lois, dont le pays a un besoin urgent sont :

1.  L’interdiction du parti Islam bruxellois, à la solde de l’Iran, du Qatar, de l’Arabie Saoudite, de l’Egypte (Frères Musulmans), et d’ailleurs, dont l’ambition est d’islamiser la Belgique.

2.  Le stop à l’immigration sous toutes ses formes qui flingue nos finances publiques, ce qui oblige les belges à un pouvoir d’achat de misère.

3.  La dette fédérale explose, elle se rapproche dangereusement à 16.000 milliards d’anciens francs

4.  Le renvoi des détenus étrangers dans le pays d’origine éviterait une surcharge financière importante, l’argent ainsi économisé profiterait aux plus démunis parmi nos citoyens.

Mais, quel est l’homme, la femme qui aurait le courage d’élever la voix sur ces questions qui, constituent, pourtant, de réels dangers pour la survie du pays ?

On peut toujours chercher, il n’y a personne !

Ce n’est point le cas à la FNW qui, depuis des années propose une politique socio-économique  au seul profit de tous les belges, tant wallons, flamands, bruxellois et germanophones.

combattre 170.jpg

08:01 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/09/2013

La Belgique, terre d’accueil des terroristes islamistes.

d614a85f4b726d3dc79559658b4bdfbf_6.gif

La Belgique, terre d’accueil des terroristes islamistes.

 

L’Islam radical recrute à Liège (Sudpresse, 31août 2013).

 

La FNW constate que plusieurs groupes islamistes radicaux de mouvance salafiste (le salafisme mouvement fondamentaliste, djihadiste armé…), s’installent en Belgique en toute impunité.

Que ces terroristes soient sous haute surveillance ne suffit pas, ils arriveront toujours à mettre en danger nos citoyens par des attentats ou par le fait de l’endoctrinement de jeunes musulmans à la cause d’un Islam radical qui, se propose de dominer le monde.

Sudpresse : combien de groupes islamistes opèrent en Belgique ? Combien font l’objet de surveillance ? Qu’en est-il des mosquées ?  Impossible à savoir avec précision !

Le spécialiste du terrorisme, Claude Moniquet déclare »» On ne dispose que de données fragmentaires et approximatives »»

Donc, c’est le flou total, les islamistes sont partout sur le territoire et il est impossible de les identifier avec précision ?

Si, telle est vraiment la difficulté, la  FNW ne comprend pas pourquoi les Autorités n’expulsent pas les groupes terroristes connus, comme Sharia4Belgium, à Anvers et Markaz Attawhid, à Liège, de procéder de même au fur et à mesure de les dénicher ? 

Aussi, de fermer la trentaine de mosquées à risque.

A Charleroi, aucune sanction (radiation du registre de la population, déchéance de la nationalité belge, expulsion du territoire…) n’est prévue pour les jeunes carolos d’origine maghrébine, partis combattre en Syrie soutenir les rebelles islamistes.

La Ville se cantonne dans un silence complice, alors que ces jeunes, à leur retour, constitueront un réel danger pour la population et inévitablement feront des émules en vantant leurs exploits guerriers.  

Faut-il attendre d’être à la merci de ces gens, le jour où ils décideront de mettre en application leurs sinistres desseins ?

La FNW rassure les wallonnes et wallons de sa volonté et détermination inébranlables de rendre le pays libre de tout danger.

Wallonnes, Wallons, n’hésitez pas à consulter le programme de la FNW .

 http://www.lameuse.be/796780/article/regions/liege/actualite/2013-08-30/l-islam-radical-recrute-en-province-liegeoise

    

07:59 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/09/2013

Le revenu cadastral va augmenter pour certains wallons (Sud presse du 05.09.2013).

Voleur.jpg

      LES WALLONNES ET WALLONS, A BOUT DE FORCE !

 

 

Le revenu cadastral va augmenter pour certains wallons (Sud presse du 05.09.2013).

 

Le ministre Antoine s’attaque aux anciennes habitations ayant fait l’objet de rénovations ou améliorations, pour en augmenter le précompte immobilier.

Il compte ainsi réaliser un surplus de recette de 40 millions d’euros pour les communes wallonnes, sans se soucier des sacrifices des gens pour rendre leur demeure plus confortable, plus accueillante.

Décidément, la rage taxatoire est sans limite, pomper, de plus en plus, le peu d’argent des citoyens qui, déjà, n’arrivent plus à boucler les fins de mois.

La FNWen arrive à la constatation que les wallonnes et les wallons ne devront plus espérer réaliser le moindre petit capital pour pallier aux aléas de la vie, que seul leur sera accordé le strict nécessaire pour vivre, que le surplus éventuel économisé au prix d’énormes sacrifices, doit retourner, d’une manière ou d’une autre, dans les caisses des gouvernements fédéral et wallon.

Cela s’explique par des dépenses inconsidérées, par une croissance négative et par une immigration injustifiée, étant le pays en récession économique, alors que le PS veut faire  croire le contraire.

C’est de l’intox au plus haut degré !

La preuve est l’acharnement à racler le moindre euro, pour maintenir le pays la tête hors de l’eau, mais pour combien temps encore ?

La  FNW continuera le combat au seul profit des wallonnes et des wallons qui, souffrent depuis trop longtemps de cette politique insensée menée par les partis traditionnels, PS, MR, CDH, ECOLO.

Wallonnes, Wallons, n’hésitez pas, consultez le programme de la  FNW sur nos sites.

07:51 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/09/2013

Féret a totalement raison.’’on voulait faire un parti nazi en Belgique’’

 

Drapeaux sigle.jpg

Féret a totalement raison.

 

La DH du 03 septembre 2013 titre :

Féret :’’on voulait faire un parti nazi en Belgique’’

http://www.dhnet.be/actu/faits/feret-on-voulait-faire-un-parti-nazi-en-belgique-52255a5c357060cc093f3479

Il n’a pas tort, en déclarant que

des membres du

 bureau politique du FN,

la volonté de certains était

 d’éliminer les libéraux du parti,

pour en faire un

 parti nazi.

Pour atteindre ce but, le docteur Féret dit «« il fallait me dénigrer pour m’écarter du FN »» Il ajoute «« et pour m’écarter : m’accuser »»

Les faits relèvent de l’ignominie,

en portant contre les libéraux (populistes),

des accusations scandaleuses,

 sans jamais en avoir apporté des preuves,

avec des conséquences funestes.

Les radicaux du FN groupés autour de Michel Delacroix, comme  Patrick Sessler, l’avocat Ghislain Dubois qui, démissionnera par solidarité lors de celle de Michel Delacroix, suite à la chansonnette antisémite, Philippe Duquenne (NWA), Patrick Cocriamont et Marco Santi, ces derniers ayant reçu l’aval de Ghislain Dubois pour la création du parti Démocratie Nationale (DN), comme étant successeur du FN.

Dès septembre 2008, à l’initiative des députés Charles Petitjean et de feu Charles Pire, appuyés par les libéraux Armand Durand, Salvatore Russo, feu Lucien Duval, joseph Frérart, Alfred Businaro, Marie-Jeanne Van den Berghe, Franca Iseppi et de quasi la majorité des élus provinciaux et communaux, ont fondé, en réaction, la Fédération des Nationalistes Wallons (FNW) qui, se veut libérale, populiste, rassemblant les citoyens qui privilégient la liberté d’expression, tout en condamnant les idéologies pestiférées, comme le nazisme.

La  FNW est plus que présente en Wallonie et Bruxelles.

Elle est pour l’unité de la Belgique et pour le devenir des wallonnes et des wallons.

 

Présentation1fuhrer.jpg

 

 

00:09 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/09/2013

PERTE DE REVENUS - STOP AU QATAR

FNW.jpg

              Perte de revenus - Stop au QATAR

 

La FNW (Fédération des Nationalistes Wallons) ce 19 Août a tenu à Awans une réunion citoyenne qui a rendu un grand sourire à ses dirigeants. Une ambiance et un accueil, plus de femmes que d'hommes, très chaleureux avec en sus une participation inattendue dans une salle trop exiguë!

 

A l'entame le Président Charles Petitjean a remercié la nombreuse assistance puis a très succinctement présenté le parti mettant en exergue le réel besoin pour la Wallonie pour qu'il soit représenté à tous les niveaux de pouvoir.

 

Sans attendre les participants ont tenu à intervenir en énumérant pas mal de préoccupations et de solutions aux problèmes wallons et belges.

Les principales préoccupations sont:

1) La perte de revenus de la plupart des citoyens lambda qui a  pour conséquence une perte du pouvoir d'achat et l’installation d'un mal être!

La perte de revenus découle de la suppression d'avantages tels:

TEC-trains,la diminution des allocations de chômage surtout pour les chômeurs de plus de 52 ans qui pour la plupart ont travaillé de nombreuses années, l'augmentation de la fiscalité avec une explosion des taxes communales.

2) La charge de l’immigration qui flingue les finances publiques  que ce soit par l'attribution de la GRAPA à des étrangers qui n'ont jamais travaillé en Belgique, le paiement d'allocations familiales et de pensions à l'étranger,  la surcharge de détenus non belges, le regroupement familial imparfaitement contrôlé.

Il se dégage une opposition totale à l'immigration axée sur l'exploitation du système et non sur les étrangers qui travaillent souvent dans des conditions pénibles. Il est par ailleurs souhaitable que la Belgique accueille pour des périodes déterminées les étrangers qui sont appelés par leur savoir à participer au développement de notre économie.

3) La non assimilation de la dernière vague d'immigration.

La Belgique dès l'après guerre a connu plusieurs vagues d'immigration: les 

russes et les polonais- les italiens- les grecs- les portugais et les espagnols. leur intégration est une réussite éclatante.

Les descendants de ces immigrés s'affirment souvent plus belges que les belges.

Par contre la dernière vague pose d'énormes problèmes. Il y a un réel refus d’assimilation, d'intégration avec une volonté affirmée d'une domination inacceptable.

4)L'insécurité qui démarre désormais dès l'école avec une absence réelle de garde fou.  La suppression du service militaire  fait que disparaît parmi bon nombre de jeunes la discipline, le respect, la propreté, l'application des droits et des devoirs.

Le service militaire permettait aussi l"'apprentissage d'un métier et aidait les analphabètes à s'instruire.

Il s'agit dès lors que les jeunes délinquants soient contraints à être incorporés au sein de compagnies militaires disciplinaires afin de les remettre dans le droit chemin.

5)Une incompréhension au plan international qu'est la désinformation pratiquée par l'ensemble des médias qui ne rappellent pas que les frères musulmans ont été les principaux alliés d'Hitler, qu'ils appellent à l'élimination de tous les chrétiens dans tous les pays à majorité musulmane.

La TV a montré en boucle l'intervention de la police égyptienne dans une mosquée du Caire ne montrant aucune image des 72 églises incendiées le même jour dans le pays. 

6) L'intrusion démesurée du Qatar dans les choix stratégiques militaires, dans la déstructuration de l'économie européenne, dans la prise de pouvoir au plan culturel , sportif, financier, des médias.

Le Qatar a un petit territoire à peine un tiers de la Belgique et moindre que la Wallonie avec un peuplement de moins de 400.000 nationaux.

L'Europe, dans l'urgence, doit stopper l'intrusion intempestive du Qatar dont l'ambition est de l'islamiser.

Il faut légiférer en la matière pour un "stop Qatar "!

 

Les USA sont désormais à la botte du Qatar qui, a ouvert une télévision avec une répartition de 10 présences actives dans les plus grandes villes américaines, ce qui a provoqué une mobilisation de la population musulmane plus qu'importante aux USA.

 

La FNW s'est fixé l'objectif de rassembler les wallonnes et les wallons en multipliant les rencontres citoyennes, par des réunions à un rythme soutenu, afin qu'ils se rendent compte que la politique de la FNW est celle qui permettra à la Wallonie de retrouver le chemin du progrès, une véritable justice sociale. 

 

En clôture de cette réunion citoyenne tellement animée, passionnée le Président Charles Petitjean et le Secrétaire général Salvatore Russo ont plus que rassurés les intervenants leur signalant que leurs interventions rejoignent le programme de la FNW qui a pour ambition de répondre à leurs attentes.

Pour eux l'important est qu'il faut qu'ils se fassent entendre,  qu'ils répercutent les messages de la FNW, qu'ils occupent le terrain pour qu'en Mai 2014, le parti comptabilise un maximum d'élus qu'un maximum d'entre eux se porte candidat(e)s.  

         

Le Bp

22:50 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |