11/01/2014

La nécessité d'union-La liberté d'expression-Le Font Wallon

Photocopieuses.jpg

   Le Front Wallon - la liberté d'expression - la nécessité d'union.

 

Le Bureau Directeur du Front Wallon a tenu ce Vendredi Matin à Charleroi une réunion axée en premier lieu sur l'état du dépôt de listes électorales pour les élections de Mai. On sait déjà que le Front Wallon est en ordre de marche pour le Hainaut et la province de Liège, qu'une avancée  se dessine pour Namur, la province du Luxembourg et le Brabant wallon.

 

Le Front Wallon condamne l'éparpillement incroyable de petits partis qui n'ont aucune historicité avec des programmes non réalisables qui abuseront les électeurs.

 

Il en appelle à une nécessaire union de tous pour réellement présenter une alternative aux partis dits traditionnels relayant prioritairement les aspirations majoritaires des wallons qui sont: l'emploi, la sécurité, le droit à l'expression, le stop à l'immigration massive, le retour à un pouvoir d'achat décent, le gommage des inégalités.

Le Front Wallon condamne avec force les propos de Dieudonné mais ne peut comprendre la justice à deux vitesses qui interdit en finalité un spectacle alors que le scénario et l'expression sont inconnus.

Il faut aussi savoir qu'en France le Conseil d'Etat est orienté.

 

Le Front Wallon  rappelle qu'en Wallonie la liberté d'expression n'existe pas! Elle est la seule région d'Europe à pratiquer la censure. Les médias, sans aucune action en justice, taisent, ne relayent pas les communiqués d'un parti qui n'appartient pas à la bande des quatre'PS-MR-CDH-ECOLO" même  pour des sujets qui présentent un réel intérêt. Il craint dès lors que l'affaire Dieudonné n'accentue encore l'ignorance médiatique entretenue à son égard comme son exclusion lors des sondages qui constituent le baromètre politique tout comme sa non participation aux émissions TV et radio alors qu'il se veut être un représentant hautement démocratique des Wallonnes et des Wallons.

Le Front Wallon alors qu'il a introduit dans les délais des demandes circonstanciées auprès des responsables participe activement à une campagne électorale réellement ouverte  sans aucune discrimination.. 

¨Pour le Bureau Directeur

 Le Président

 Charles Petitjean

Sénateur-Bourgmestre Hre

Ancien député.

Infos de vérité:

 

Dépense inutile 750x360.gif

 


 

Diapositive1.JPG

 

 

Diapositive5.JPG

Imitations.jpg

 

Diapositive2.JPG

09:58 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

J'aimerais que l'on pense à rémunérer un minimum vital et obligatoire à tous les travailleurs, c'est à dire +/- 1.350€ ET les traitements seraient augmentés suivant la capacité, les diplômes, les valeurs réelles du travailleur, qui devrait se perfectionner en suivant et réussissant des cours pour monter en grade. J'aimerais que dans toutes les familles, ayant droit, les allocations familiales soient les mêmes pour les enfants des indépendants ou des salariés. J'aimerais que les salaires des grands patrons soient ramenés à une plus juste proportion et 25.000€ par mois me semble un salaire enviable pour tous les universitaires au chômage ! J'aimerais que les intérêts notionnels soient corrigés de façon à ce qu'ils servent réellement à encourager l'embauche, à remercier celui qui risque ses propres deniers dans l'entreprise ET surtout pas à les partager entre actionnaires ou administrateurs, ou alors purement et simplement supprimés. Je sais qu'une société a toujours vécu avec des riches pour faire travailler les plus pauvres ET cela doit rester MAIS l'écart est devenu énorme entre les deux; Alors il est temps d'expliquer aux riches qu'ils seront beaucoup plus taxés ET de le faire, MAIS de leur expliquer qu'ils resterons toujours les riches aisés, mais avec une plus juste proportion. Il est temps de parler aux Flamands, mes amis, exemple l'armée, d'ou je suis en retraite Adjt Chef, il faut interdire au Min Def Nat la disproportion des nominations, la langue ne peut pas être une raison de refus à la nomination, la proportion 60% F pour 40% Wal DOIT être respectée, bien sur l'intéressé doit avoir les compétences. Voici Messieurs, Mesdames quelques réflexions que je me fais, sans avoir dit simplement que j'accepte les émigrés s'il y a raison de guerre, de recherche pour raisons politiques dans leur Pays, encore faut-il qu'ils acceptent nos us et coutumes, sans obligations de pratiques religieuses et sans autorisation de vouloir imposer leur moeurs chez nous, ni religieux, ni de la vie courante (Burka). Je vous souhaite courage, persévérance et réussite. Jean Claude M.

Écrit par : Jean Claude M. | 11/01/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.