02/04/2015

Deuxième tour le FN multiplie sont score par 60, la preuve que les Français sont de plus en plus éclairés.

 

FRANCE.png

 

Le résultat du parti de Marine Le Pen a été scruté dans plusieurs départements ce dimanche 29 mars. Après le 2e tour, 8 élus frontistes sont à dénombrer dans l'Aisne, 6 dans le Vaucluse (auxquels ont peut ajouter 4 élus de la Ligue du Sud), et 6 autres dans le Var, trois des départements visés par le FN avant cette élection. Avant l'élection, le FN ne comptait qu'un seul conseiller départemental dans toute la France: Patrick Bassot, élu en 2011 dans le Vaucluse, dans le canton de Carpentras-nord. Après les élections, il multiplie ce chiffre par plus de 60.

 

A l'issue de ce 2e tour, le Front national enregistre des scores importants dans nombre de fiefs après avoir été en tête dans 43 départements. On reconnaît là les terres de conquêtes du parti de Marine Le Pen : la Picardie, le Nord-Pas-de-Calais, la région Provence-Alpes-Côte-D'azur ainsi que l'est du pays qui seront tous très observés lors des régionales en fin d'année. Outre le Var et le Vaucluse, le parti de Marine Le Pen partait en tête dans les Bouches-du-Rhône (il arrivait premier dans pluieurs cantons de Marseille au 1er tour) devant les candidats de la "Force du 13", de l'ex-socialiste Jean-Noël Guérini. En Picardie, il devançait ses concurrents dans l'Aisne et l'Oise. Dans l'est de la France, le Front national terminait ce premier tour avec une belle longueur d'avance en Moselle, où un élu FN avait été élu à Hayange en 2014, la Meuse, les Ardennes et était bien placé en Haute-Marne et dans le Doubs. Les candidats "bleu-marines" étaient aussi devant leurs concurrents dans le Pas-de-Calais, où le parti de Marine Le Pen a pu briller lors des municipales à Hénin-Beaumont.

 

Mais il a enregistré de bons scores dans d'autres départements du sud comme le Gard, avec son fief de Beaucaire, l'Hérault, où Robert Ménard avait été élu à Béziers aux municipale, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, les Pyrénées-Orientales, l'Aude, le Lot, le Lot-et-Garonne ou encore le Rhône et l'Ardèche... Même dans l'ouest, en Charente-Maritime ou dans la Sarthe, il est apparu en position de force.

 

 

 

10:03 Écrit par résistant & Vérité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.